Comment prévenir un incendie : 8 conseils

Saviez-vous qu’au Québec, les pompiers interviennent en moyenne sur 5 600 incendies domestiques par année? Et selon le ministère de la Sécurité publique, l’erreur humaine entraîne plus de la moitié des incendies de résidences! Un incendie, c’est un drame qui peut chambouler toute une vie en une fraction de seconde. Parlez-en à Maryse, victime d’un sinistre…

Maryse a tout perdu dans l’incendie de sa maison. Complètement déboussolée, elle ne savait pas comment reprendre le dessus sur sa vie. Voici comment prévenir un incendie, à tout le moins, dans la mesure du possible. Ces conseils de prévention incendie auraient sans doute pu aider Maryse.

maryse victime de sinistre

Conseils pour être prêt en cas d’incendie

Vous pouvez poser certains gestes, dès aujourd’hui, pour vous préparer en cas d’incendie. Le chiffre à retenir : moins de 3 minutes. Vous auriez ce laps de temps pour évacuer votre maison si un incendie se déclenchait.

Pour gagner cette course contre la montre, soyez prêt à réagir vite et de façon sécuritaire lors d’un incendie. Pour y parvenir, le mot d’ordre est la préparation.

1. Vérifiez vos avertisseurs de fumée

Comment prévenir un incendie : Gros plan des mains d’un homme pendant qu’il remplace la pile du détecteur de fumée.

On installe au moins un avertisseur ou détecteur de fumée par étage dans une maison. Cela permet aux membres de votre famille d’être alertés rapidement pour évacuer la résidence.

Selon la Ville de Québec, 90 % des incendies mortels surviennent dans des résidences avec un avertisseur manquant ou non fonctionnel. Bref, avoir des avertisseurs de fumée qui fonctionnent bien et en nombre suffisant peut sauver votre vie et celle de vos proches.

Pour vous assurer qu’ils sont en bon état, posez-vous les questions suivantes :

  • Vos avertisseurs fonctionnent-ils toujours?

Pensez à tester vos avertisseurs au moins 2 fois par année, quand on doit changer l’heure. Remplacez les piles des avertisseurs tous les 6 mois ou quand vous entendez un signal sonore intermittent. Achetez un nouvel avertisseur s’il a plus de 10 ans, s’il est endommagé ou a été peint.

  • Sont-ils installés aux bons endroits dans la maison?

On devrait installer les avertisseurs là où tous les occupants pourront les entendre dans la maison ou le logement.

Ainsi, assurez-vous d’avoir 1 avertisseur par étage, sans oublier le sous-sol. On devrait aussi équiper chaque corridor menant aux chambres d’un avertisseur. Si certains occupants de la maison dorment dans leur chambre la porte fermée, on devrait équiper ces pièces d’un avertisseur. De même, n’oubliez pas d’installer un avertisseur près de chaque escalier pour plus de sécurité.

  • Respectent-ils les normes canadiennes?

Assurez-vous que vos avertisseurs portent les logos « ULC » ou « cUL » du Laboratoire des assureurs du Canada. Vous serez ainsi certain qu’ils respectent les normes canadiennes et diminuerez les risques d’incendie.

Certains avertisseurs de fumée fonctionnent avec une pile, et d’autres, à l’électricité. De plus, différents types d’avertisseurs existent.

L’avertisseur de fumée à ionisation détecte davantage les vapeurs et la fumée. Il convient donc pour les chambres à coucher.

Au contraire, l’avertisseur de fumée photoélectrique est moins sensible aux vapeurs et à la fumée. Installez-le dans la cuisine et la salle de bain.

Choisissez plutôt un avertisseur à lumière stroboscopique pour les pièces où vit une personne malentendante. Cet avertisseur émet à la fois des sons et de la lumière.

2. Équipez-vous d’un avertisseur de monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est inodore, incolore et insipide. Il se dégage d’appareils brûlant un combustible comme le propane, le mazout et le bois.

Ce gaz subtil peut pourtant entraîner des effets néfastes sur notre santé. Quand on subit une intoxication, on peut avoir la nausée, perdre conscience et même mourir.

L’avertisseur de fumée traditionnel ne le détecte pas. C’est pourquoi vous devez vous équiper d’un avertisseur de monoxyde de carbone si vous avez ces appareils à la maison.

3. Achetez des extincteurs d’incendie

Homme dans sa cuisine qui éteint le feu de sa casserole à l’aide d’un extincteur d’incendie.

Quand vous repérez un début d’incendie chez vous, vous pouvez utiliser des extincteurs d’incendie portatifs pour l’éteindre. Toutefois, recourir à des extincteurs quand l’incendie est répandu dans la maison n’est pas recommandé. L’appareil devrait surtout vous servir pour vous frayer un chemin et sortir! Même si vous pouvez éteindre les flammes avec l’extincteur, évacuez vite les lieux et par la suite, composez le 911.

Installez votre extincteur près d’une sortie, loin de la cuisinière et autres sources de chaleur. Chaque mois, vérifiez s’il est toujours en bon état, si les pièces sont en place et la pression du manomètre exacte.

Vous pouvez vous procurer 2 types d’extincteurs :

– Un extincteur à usage unique 

– Un extincteur rechargeable à poudre

Saviez-vous que différentes classes d’extincteurs existent selon le type de matières pouvant causer un incendie chez vous? Informez-vous pour choisir celui convenant à vos besoins.

4. Faites un plan d’évacuation

plan d'évacuation en cas d'incendie

Le plan d’évacuation vous aide à planifier comment vous évacuerez votre maison vers un lieu sûr en cas d’incendie. Réfléchissez à la façon d’évacuer toute la maisonnée. Intégrez à votre plan les enfants, les personnes âgées ou handicapées pouvant avoir du mal à entendre l’avertisseur ou à se déplacer. Vous pouvez même penser à votre animal de compagnie!

Faites participer les enfants à l’exercice de sécurité incendie, ils apprécieront le « jeu »! Assurez-vous que les membres de votre famille connaissent bien le numéro du 911 et le plan d’évacuation. Plusieurs modèles existent sur le Web. Exercez-vous au moins une fois par année et mettez-vous au défi de sortir en moins de 3 minutes.

Conseils pour poser des gestes sécuritaires au quotidien

Prêt à réagir vite si des flammes surviennent? Savez-vous aussi comment prévenir un incendie en posant des gestes sécuritaires tous les jours?

N’hésitez pas à consulter les sites Web du service incendie de votre ville pour plus de mesures à prendre.

Voici quelques conseils à appliquer dès aujourd’hui.

5. Quand vous cuisinez

  • Tournez les poignées des casseroles vers le centre de la cuisinière lorsque vous utilisez le rond
  • Gardez les couvercles à portée de main pour étouffer facilement les flammes au besoin
  • Ne laissez pas le rond de la cuisinière allumé sans surveillance
  • Évitez les distractions : demandez à un autre adulte de surveiller les enfants et laissez votre cellulaire à distance
  • Gardez propres votre aire de cuisson et vos casseroles ou chaudrons

6. Quand vous utilisez votre sécheuse

  • Nettoyez le filtre à charpie de votre sécheuse après chaque utilisation et enlevez les résidus de mousse s’accumulant
  • Vérifiez que la sortie d’air située sur le mur extérieur du bâtiment soit non obstruée par la neige, par exemple. L’évent doit aussi pouvoir s’ouvrir pour laisser échapper l’air quand la sécheuse fonctionne
  • Assurez-vous que votre sécheuse a un conduit d’évacuation en métal, très court et droit. Il doit utiliser 4 coudes au maximum
  • Éteignez la sécheuse quand vous quittez votre domicile ou vous vous couchez

7. Électricité

Pour éviter des incendies causés par une surcharge ou une mauvaise utilisation de l’électricité :

  • Faites toujours affaire avec un électricien pour des travaux avec l’électricité
  • Gardez les matières inflammables à au moins 1 mètre des sources de chaleur, comme les radiateurs électriques, les plinthes et les chaufferettes portatives
  • Évitez de surcharger les prises électriques et d’installer des rallonges traversant la pièce ou passant sous le tapis
  • Choisissez une ampoule de la bonne puissance pour vos lampes

8. Si vous avez un foyer ou poêle à bois

  • Faites ramoner votre cheminée au moins une fois l’an, idéalement au printemps
  • Nettoyez souvent les tuyaux. La créosote, un résidu inflammable se déposant sur les parois de la cheminée, peut causer des incendies quand elle s’accumule.
  • Brûlez juste du bois sec et évitez les déchets de plastique et en bois teint ou traité, avec de la colle, pour éviter les résidus de créosote
  • Déposez les cendres dans une chaudière en métal ayant un couvercle métallique. Elles peuvent rester chaudes pendant 5 jours après l’utilisation du foyer

En conclusion

Un incendie est une difficulté importante dans une vie et peut souvent être évitable. Même si vous savez comment prévenir un incendie, vous n’êtes toutefois pas à l’abri d’un tel sinistre.

Si, comme Maryse, vous êtes victime de ce bouleversement, vous cherchez peut-être à vous relocaliser rapidement. Arrow Location propose de la location temporaire et est la solution tout indiquée pour vite reprendre votre vie. Consultez les nombreuses options de logements meublés et tout équipés.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Petite famille heureuse assise sur un fauteuil entourée de boîtes de déménagement.

Location d’un logement meublé, semi-meublé ou non meublé?

En tant que locataire, plusieurs options s’offrent à vous quand vient le temps de choisir votre demeure. Opterez-vous pour la location d’un logement meublé, semi-meublé ou non meublé?
continuer la lecture
Couple heureux dans leur salon avec les clés de leur nouveau condo.

Location d’un logement temporaire : quand est-ce la solution?

Chaque année, des milliers de personnes doivent se relocaliser au pied levé, mais ne savent pas par où commencer. Comment savoir si la location d’un logement temporaire est la bonne solution?
continuer la lecture
Personne appuyée à un mur de béton, jambes croisées, à côté de sa valise.

10 avantages de la location à court terme entièrement meublée

Votre emploi exige de nombreux déplacements prolongés? Vous vivez une séparation? Vous êtes victime d’un sinistre? Votre demeure est en rénovation? Voici 10 raisons de considérer la location à court terme.
continuer la lecture

Compare listings

Comparer